Règles de sécurité

Consignes de chasse en battue
sur le territoire de DAGLAN

RÈGLEMENTATION:

• Chaque chasseur doit être muni de son permis de chasser correctement validé (permis national ou départemental avec le timbre grand gibier).
• Il est recommandé à chaque chasseur de porter une corne d’appel.
• Le tir à balle du sanglier, biche et cerf est obligatoire.
• Le tir au plomb N°1 et N°2 du chevreuil est autorisé.
• Les armes doivent être mises sous étuis en cas de transport en véhicule.
• L’utilisation d’un appareil radio est tolérée à défaut de la corne d’appel en action de chasse.

SÉCURITÉ:

• Les tireurs doivent se poster exactement à l’emplacement indiqué par le chef de ligne et doivent y rester jusqu’à la fin de la traque.
• Entre les traques, les armes sont portées cassées ou culasse ouverte. Les armes ne sont chargées qu’au poste.
• Au poste, les tireurs se tiennent « ventre au bois », après s’être signalés des plus proches voisins et après avoir minutieusement repéré les angles de tir avec un minimum de 30° de chaque côté du poste en zone strictement interdite (L’angle est formé par 5 pas sur le côté et 3 pas perpendiculaires).
• Il est absolument interdit de quitter sa place en cours de battue.
• Le début de battue est signalé par un long coup de trompe qui donne l’autorisation de tirer.
• Il est interdit de tirer dans la traque sauf indication individuelle du chef de ligne.
• Tous les tirs s’effectuent au rembuché en mode fichant, donc après que les animaux aient complètement franchi l’allée de tir.
• Ne pas suivre en joue le gibier sur la ligne de tir, ne pas tirer assis et ne pas tirer un animal entrant dans la traque à contre-sens.
• Tout animal doit être parfaitement identifié avant de prendre la décision de tirer.

Nous attirons votre attention sur les points suivants :
• Bien que privée, cette forêt peut-être fréquentée par des promeneurs et des cueilleurs de champignons.
• Elle est traversée par des chemins communaux.
• Nous vous prions d’observer la plus grande courtoisie vis à vis de tout promeneur.

Nous demandons instamment de ne pas tirer à plus de 30 mètres (sauf indication du chef de ligne) et de respecter scrupuleusement l’angle de tir de 30° par rapport à ses voisins

Chaque chasseur reste le seul responsable de sa décision de tir.

FIN DE BATTUE ET CONTRÔLE DES TIRS :

• La fin de la battue est signalée par 3 coups longs ou par appareil radio au chef de ligne, les armes doivent immédiatement être déchargées. A ce moment seulement, les tireurs peuvent se déplacer et doivent aller vérifier très minutieusement tous leurs tirs (impact de la balle, recherche d’indices de blessures, poils, sang, os) cela même si l’animal n’a pas marqué ou changé d’allure au tir.
• Les chasseurs doivent signaler tous leurs tirs à leur chef de ligne et rester sur place dans l’attente de celui-ci en cas de mort d’un animal, d’indices de blessure ou de doute.
• Ne pas suivre la piste d’un animal blessé au-delà de 100 m, toute recherche au sang serait alors compromise.
• Marquer sur l’allée la direction de fuite de l’animal à l’aide d’une brisée et les premiers indices avec un ruban plastique ou du papier de couleur.
• Aucun animal soumis au plan de chasse ne doit être manipulé avant l’apposition du bracelet par le chef de ligne.

TIR DES ANIMAUX :

• En ce qui concerne les animaux soumis au plan de chasse, le tir de l’animal doit être immédiatement suivi de son annonce taïautée si le tireur pense l’avoir atteint.
• L’animal doit être tiré isolé, jamais dans une harde.
• Doubler toujours le même animal si le tireur pense avoir manqué au premier coup.
• Les jeunes ne doivent être tirés, pour une meilleure identification, que s’ils sont avec leur mère.
• Pour les sangliers, tir des animaux sans limitation s’ils sont seuls. Quand ils sont en groupe tirer systématiquement les plus petits (bêtes rousses). Doublés autorisés sur marcassins et bêtes rousses. En aucun cas, ne tirer sur une laie suitée ou une laie meneuse.

ANNONCES :

• 1 coup long : début de battue
• 2 coups : chevreuil (pour mémoire)
• 3 coups : sanglier
• 4 coups : grand cervidé (cerf, biche, faon)

• 3 coups longs : fin de battue

• Taïaut + 1 coup : promeneur en forêt ou sur un layon
• Taïaut + 3 coup : laie suitée vue dans la traque

RECOMMANDATIONS A L’USAGE DES RABATTEURS :

• Les rabatteurs porteurs d’un fusil ne doivent l’utiliser que sur les sangliers au ferme après avoir analysé la situation, en tir fichant à très faible distance et jamais vers la ligne des postés ou en direction des autres rabatteurs.

zone de sécurité2